Le premier objectif pour être heureux consiste à percevoir nos pensées nuisibles à notre contentement et les considérer comme causes de nos malheurs, de nos souffrances psychiques qui entraînent à long terme des maladies physiques. Nous avons le libre-choix de nos pensées, de nos paroles, mais les autres aussi. Je pense donc dorénavant : " Les paroles des autres ne sont que des propositions. J'ai le choix d'en tenir compte ou pas. Et inversement, mes paroles sont des suggestions, les autres ont le choix d'en tenir compte ou pas."

                                     

Exemple :

Mon patron m'engueule en me traitant d'incompétent ! Après avoir accusé le coup, la seule pensée raisonnable à se dire est "je me fais réprimander parce que j'ai oublié de traiter tel dossier". J'en tire la leçon en tentant de rattraper ma bêtise. Toute autre pensée concernant le jugement du caractère de mon patron, la manière qu'il a de communiquer, mon honneur bafoué ou ma compétence professionnelle remise en cause sont des erreurs du mental en tant que conjectures et extrapolations négatives et fausses. Je ne me dévalorise pas car un autre directeur potentiellement plus calme m'aurait parlé différemment en m'affirmant que ma compétence n'est pas remise en cause, que le problème va se résoudre facilement. Je ne condamne pas mon patron d'être comme il est car, sans aucun doute victime de son propre mental, il exagère : je considère qu'il m'exprime "son seul avis qui dramatise" et qui bien sûr est contraire à mon avis personnel dont je fais silence.

Dans la vie, on n'a pas à se justifier ni de ses choix ni de ses manques ; de plus, toute réplique à quelqu'un en colère est inutile car il n'est nullement ouvert à d'autre opinion que sa colère. Suite à cet incident, si de cette façon je ne me perturbe pas trop, je peux alors continuer ma tâche au mieux en réparant mon erreur.

 

D'autres exemples pourraient être dans ces formules que tout le monde conçoit bien : 

"Tout gentillesse mérite une reconnaissance. On donne une aide, la personne nous rendra notre aide en retour un jour ou l'autre.

 - On aime et on sera aimé ! Mes marques d'amour seront suivies de marques d'amour de la part des autres.

 - Je dis bonjour avec un sourire, je m'attends à ce qu'on me salue et me sourit.

 - cadeau donné entraîne gratitude.

- Conseil sincère et judicieux sera suivi.

- Mes dires méritent considération. Ma réussite réclame admiration."

Seulement, croire en ces formules est illusoire, et si vous parvenez à vous convaincre de l'inverse de ce qui est dit, vous êtes sur la bonne voie.

 
Trouver le Bonheur