D'après le dictionnaire Larousse, la définition de l'hologramme est :"Image obtenue par holographie, c'est à dire une méthode de photographie permettant la restitution en relief d'un objet, en utilisant les interférences produites par deux faisceaux laser, l'un provenant directement de l'appareil producteur, l'autre diffusé par l'objet".

                               

Le but de l'hologramme est de produire une image en 3 dimensions, c'est à dire la largeur et la hauteur, auxquelles on rajoute la profondeur ; l'image produite à plat semble en relief à nos yeux. Certains spectateurs à des spectacles croient sincèrement à la présence réelle d'un animal ou d'un objet, alors que ce n'est qu'un hologramme...

L'hologramme exprime une certaine similitude avec l'ADN cellulaire. Les deux se composent d'angles particuliers de longueurs bien définies qui sont parfaitement adaptés pour recevoir les ondes endogènes (internes) et exogènes (provenant de l'extérieur comme les ultraviolets ou la lumière solaire...).

Fritz Albert Popp, chercheur allemand en biophysique, né en 1938, a montré dans ses recherches  que, de la même manière que l'ADN, l'image holographique représente la structure spatiale de l'objet; toutefois de même que l'image entière contient chaque fragment, également chaque fragment de l'hologramme contient l'image entière de l'objet.

Un article relevé dans "La revue de l'au-delà n° 51 d'octobre 2001" page 33  de monsieur Popp : "Il y a donc une conscience dans chaque chose existante. Cette conscience est la même que la nôtre, puisque nous sommes dans un univers holographique et que cette conscience, comme la température, ne varie pas de nature mais de degrés sur l'échelle infinie de la manifestation. La reconnaissance de l'immatériel, donc des champs informationnels doit nous permettre de sortir de la crise de civilisation que nous sommes en train de vivre."  [Chaque chose représente des choses animées ou inanimées, vivantes ou non, le terme "chose" est très général].

 

Le docteur Melvin Morse, médecin urgentiste et pédiatre américain né en 1956 a écrit dans son livre "La divine connexion" Edition le Jardin des livres, Paris 2008 :

 

"Notre réalité est mathématiquement palpable.

La théorie mathématique qui étaie les concepts de mémoire "holographique" se trouve dans les "formes" de Joseph Fourier (mathématicien et physicien français 1768-1830) baptisées ainsi parce que ce mathématicien français a créé les équations permettant de convertir des ondes en images [principe de la transmission numérique]. Ses théories sont utilisées pour envoyer des images d'une caméra vidéo vers un téléviseur : la caméra traduit les images en fréquences électro-magnétiques et le téléviseur les retraduit en images.

Le physicien Dennis Gabor a utilisé ces formes pour démontrer la mathématique à l'origine d'un hologramme et ses travaux lui ont valu le prix Nobel en 1971". [Dennis Gabor  (1900-1979), un ingénieur physicien hongrois est considéré comme l'inventeur de l'holographie].

 "L'esprit est un hologramme enveloppé dans un univers holographique. Le stockage des informations sous forme holographique est fondamental à l'univers. Le temps, disent certains physiciens n'est pas. Ils affirment que tout ce qui s'est passé, et va se passer, se passe en même temps dans cette "usine de souvenirs" universelle. La mémoire universelle existe en dehors des contraintes du temps et constitue une partie d'une conscience universelle en évolution permanente. L'univers n'est donc pas une horloge mécanique mais un champ éternel d'informations en mouvement permanent, lui-même inclus dans des champs énergétiques encore plus vastes".

page 121 : "Nous sommes holographiques. Les concepts qui nous permettent tout ceci proviennent des nouveaux principes scientifiques sur l'holographie quantique, un modèle mathématique de l'Univers, dans lequel chaque aspect de celui-ci est contenu dans chaque grain de matière. Cela est vrai dans nos corps où chaque cellule contient l'ADN nécessaire pour créer le corps entier. Les neurobiologistes s'accordent pour dire que le cerveau est holographique. Pour comprendre la vision à distance, nous devons simplement spéculer sur le fait que ce cerveau peut donc communiquer avec l'univers holographique. Et le paranormal devient normal."

L'Univers est-il un hologramme ? Après toutes ces explications, il semblerait bien que oui ! Le petit est dans le grand mais aussi le grand est dans le petit. Tout est dans tout, et inversement, seulement "tout dans tout" n'a rien à voir avec tout ce qui est matériel autour de nous, il s'agit d'informations, de consciences, d'Esprit intelligent, d' "Energies" encore inconnues des sciences humaines. [On sait par exemple que les pierres diffusent de l'énergie par exemple, c'est un niveau dans les échelles de consciences, on sait que les animaux ont une conscience adaptée à leur genre...]

Je peux citer un exemple de la graine qui contient en elle-même, si petite soit-elle, l'information qui donnera l'arbre entier, ses racines, son tronc, les branches, feuilles, fleurs et fruits. La graine contient la totale information de l'arbre et l'arbre contient la totale information de la graine qui sera recréée par le fruit. La graine est l'hologramme de l'arbre et l'arbre l'hologramme de la graine.

 

                               

 
Trouver le Bonheur