La base du bonheur est la conscience.

D'abord la conscience en tant qu''esprit de réflexion. Nos pensées ne nous sont pas imposées, nous pouvons les contrôler.

Ensuite la conscience en tant que prise de conscience de son activité psychique ruminante.

Souvent avez-vous rêvé d'infliger la correction qu'il mérite au responsable de la plupart de vos ennuis ?

N'en faites surtout rien ! En plus d'un mal de dos, vous ne pourriez plus vous asseoir pendant une semaine.

Ayez conscience de ça, au moins !

Nos pensées sont constituées de phrases intérieures ou d'images fugitives. Il s'agit de prendre conscience de leur présence afin de les juguler. Pour éliminer ses ruminations, un technique consiste à ramener son attention dans le moment présent, le passé est fini, le futur je verrai le moment venu. A cette heure tout va bien.

Le bonheur consiste à ÊTRE plus qu'à AVOIR. Être avec un ami sans rechercher ni profit ni exploitation ni aide particulière est précieux. Chercher à être bien dans sa petite voiture qui fonctionne sans problème plutôt qu'avoir une nouvelle auto pour paraître plus riche ou plus puissant. Être maintenant et ici demande de ne se remémorer aucune souffrance passée et cela nécessite de résoudre ses traumatismes anciens pour les éliminer. Vous pouvez trouver dans toutes les techniques de bien-être proposées partout une méthode qui vous permettra de prendre conscience de vos traumatismes profonds et de les accepter, ou mieux, de considérer en final qu'il était utile de vivre cela, en tant qu'expérience de progression.Content

Vivre ici et maintenant c'est ne plus programmer le futur de façon certaine car rien n'est plus incertain que le futur. Nous agissons et nous agirons plus tard selon notre volonté, certes, mais multiples paramètres provenant de l'inexorable loi de cause à effet ou de la décision des autres personnes modifient toute programmation du futur.Triste

 

Décidez d'objectifs et de projets et mettez-vous à la tâche maintenant pour tenter de les finaliser, d'accord, c'est très bien. Mais supposer que les autres feront ceci ou cela, spéculer que  les évènements seront comme ci ou ça est inutile et erroné, car nous ne prenons pas en compte les divers paramètres qui font tout basculer dans un sens imprévu.

 

 

 

 

 

Lors de la réalisation de nos joies futures, il y a toujours des problèmes à résoudre qui diminuent inévitablement la joie escomptée ; car rien n'est parfait dans notre bas-monde.

La petite astuce consiste à minimiser l'imperfection toujours présente dans les situations qui devient une petite imperfection, et à se focaliser sur ce qui a bien marché ou qui a été utile pour nos objectifs.

Un peu de négatif est toujours présent, eh oui... il s'agit de ne pas l'amplifier.

Tout aboutissement, tout contentement, toute satisfaction même partiels seront de façon volontaire exprimés et détaillés dans notre esprit par des phrases confirmant leur présence. Cette astuce donne à notre intellect un sentiment de bonheur davantage présent car il prend conscience de la partie heureuse et réussie de nos situations de vie.

 

De manière accueillante, nous aborderons l'imprévu, la nouveauté, ou même l'entrave toujours présente. Acceptons l'imprévu de manière accueillante car cela rend vraiment service, cela donne de la chance lorsqu'on profite de l'opportunité favorable pour nous au bon moment et au bon lieu.

Voilà un aperçu de bonheur simple. Être là à regarder une fleur ou un objet sans penser à l'acquérir, le critiquer ou le flatter, sans jugement, juste à le regarder pour le plaisir de voir sa beauté ; et pareil pour une belle femme, une belle voiture, un nouveau téléphone portable... Pourrez-vous y parvenir ?

 
Trouver le Bonheur