Beaucoup peuvent se dévaloriser dès qu'ils ignorent quelque sujet ou quelque réponse. Or, on est performant et rationnel dans certains domaines, et inadaptés dans d'autres. Chacun est cultivé ou efficace dans le domaine qui le concerne ou qui l'intéresse, il est ignorant dans tout domaine dont il reste indifférent. Cette ignorance n'enlève rien à ses qualités.

La valeur ne dépend donc pas de la réussite ou de l'échec d'une partie de ses actes, de l'art de se faire apprécier, ni de sa classe sociale ni de sa fortune, ni de nos connaissances adaptées ou non à notre environnement social. Notre valeur nous est attribuée avec notre condition d'être humain, grâce à notre cerveau annexé et tout personne a la même valeur que les autres tout simplement parce qu'elle est une personne humaine, ni plus, ni moins !

Déconsidérer ou déprécier les gens parce qu'ils n'ont pas atteint notre niveau d'évolution ou parce qu'ils n'ont pas les mêmes connaissances intellectuelles est irrecevable. "C'est chacun son histoire". Nous pouvons dire aussi "chacun a son propre chemin !".

 

                         

De la même manière que le moustique ou la sauterelle ont autant d'intérêt sur la terre que le tigre ou le cachalot, les hommes et femmes ont tous un intérêt et surtout une utilité qu'ils soient agriculteurs, manuels, intellectuels, chercheurs ou religieux. Une société constituée uniquement d'ingénieurs ou uniquement de maçons ne serait pas viable.

Convainquons-nous donc ainsi :"Je ne suis pas un mauvais sujet même si un éducateur ou un parent me l'a signifié dans le passé. Ce n'était que son avis à un moment donné mais ce n'était pas la vérité. J'étais un enfant normal qu'un adulte positif aurait considéré normal !"

"Nul ne peut exister sans autrui. Tous ont conscience de la contribution de chacun à la collectivité. J'ai exactement la même valeur que n'importe qui sur terre quoi que je fasse. Si je fais des erreurs, je tenterai de les corriger ou de me corriger."

Bien sûr vous pensez à tous les malhonnêtes, les mauvais sujets ou les assassins, ils ont la même valeur humaine que tout le monde, mais ils possèdent aussi une très mauvaise conscience qu'il leur faudra racheter au prix fort, un jour ou l'autre, pour progresser s'ils veulent parvenir au bonheur et à la sérénité. Un jour ou l'autre c'est certain, ils vivront une prise de conscience qui leur sera excessivement douloureuse. De toute façon, au fond d'eux-mêmes ils sont très malheureux, et c'est certainement cela leur première punition. Ce n'est pas notre problème, c'est le leur ! A eux de résoudre leurs problèmes.

 "Tous les êtres humains ont la même valeur. Leur valeur leur est attribuée à leur naissance par leur condition d'être humain, quels que soient leurs actes, valorisés ou non par la communauté. L'homme, la femme et l'enfant est un maillon de la chaîne humaine et ce maillon est utile à la société, il a exactement la même valeur que les autres maillons."

Alors, heureux ? La quête du bonheur est une histoire infinie, jamais définitive.

Se lancer est la meilleure façon de réussir.

 

 
Trouver le Bonheur